Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon Blog Et Moi

  • : Mel
  • Mel
  • : Blog geek, sexy et gourmand qui parle surtout de lectures fantasy, SF, romans, jeunesse, de figurines japonaises (mes coups de coeur seulement), de loisirs créatifs (coloriage, dessin...), de jeux (société, vidéo) et de recettes sucrées... Bonne visite!
  • Contact

Je Cherche

18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 08:40
À deux pas du néant

"Daphné a beau avoir douze ans, elle sait que quelque chose cloche au sujet du décès de son arrière-grand-mère. Celle-ci est morte sur le mont Shasta, au beau milieu d'une convergence harmonique new age, alors qu'une demi-heure plus tôt elle passait un coup de fil de la banlieue de Los Angeles, à 800 kilomètres de là. Et ce n'est pas le moindre des mystères qui entourent la défunte, car les services secrets israéliens œuvraient depuis des années pour la retrouver. Ce que Daphné ignore, par contre, c'est qu'elle et son père viennent d'être projetés au centre d'une guerre temporelle qui a commencé en 1939, quand Albert Einstein a oublié d'informer le président Roosevelt qu'il a inventé une arme bien plus terrifiante que la bombe atomique."

Tim Powers revient dans la Californie qu'il connaît si bien, celle d'Hollywood, des fantômes et des conspirations occultes, pour ce thriller d'une rare érudition.

Les éditions Denoël - Collection Lunes d'encre

140 x 205 mm
512 pages
Date de parution : 17-01-2008

C'est le premier roman de Tim Powers que je lis. Sa lecture n'a pas été facile car je trouve son écriture complexe, un peu comme du Jeff Noon. De plus, l'histoire repose sur le voyage dans le temps avec toujours les mêmes paradoxes liés à ce genre de possibilité de maîtrise de l'espace-temps.

Malgré cela, je suis arrivée jusqu'à la fin parce que j'étais dans le fil de l'histoire et que "je voulais savoir". Je me suis attachée aux personnages principaux : Daphné et son père qui vivent presque en symbiose par la pensée dans le présent. Et j'ai bien aimé la contradiction sentimentale qu'éprouve le père sénior envers sa fille, lorsqu'il revient du futur physiquement et moralement blessé par celle-ci.

Il y a des passages forts et même si tout n'est pas facile à lire ou compréhensible, j'ai passé un bon moment de lecture.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mel - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Un amateur de Tim Powers (entre autres...) 08/06/2013 14:24

Ce n'est pas le roman de TIm Powers le plus facile à aborder, en effet. Les voies d'Anubis est son plus célèbre titre, mais pour ma part Les Puissances de l'invisible est au-dessus (peut-être son meilleur roman).

Mel 09/06/2013 14:45

Je prends note de ce que tu me dis. Je possède les voies d'Anubis, j'ai bien essayé de m'y plonger mais sans grand succès (puis c'est un vieux J'ai Lu désagréable ^^) et mon homme a lu les puissances de l'invisible et l'a refilé... o:)