Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon Blog Et Moi

  • : Mel
  • Mel
  • : Blog geek, sexy et gourmand qui parle surtout de lectures fantasy, SF, romans, jeunesse, de figurines japonaises (mes coups de coeur seulement), de loisirs créatifs (coloriage, dessin...), de jeux (société, vidéo) et de recettes sucrées... Bonne visite!
  • Contact

Je Cherche

5 juillet 2015 7 05 /07 /juillet /2015 12:59
Mes lectures Kindle gratuites #3

Germinie Lacerteux des frères Edmond et Jules De Goncourt

- Les frères Edmond (1822 - 1896) et Jules De Goncourt (1830 - 1870) sont des romanciers français, théoriciens de l'école naturaliste et auteurs de romans comme Germinie Lacerteux en 1865, et le fameux Journal des Goncourt. Edmond De Goncourt a légué sa fortune à l'académie qui porte son nom et qui décerne depuis 1903 le prix Goncourt.

- Résumé (308 pages)

Ce roman est construit autour d'un personnage féminin, qui est Germinie Lacerteux, une domestique du Paris du fin XIXème siècle ; c'est le premier roman français consacré au peuple où une simple servante accède au statut d'héroïne de roman.

- Ma note : 4/5

C'est une lecture qui inspire la pitié pour cette bonne femme de Germinie. Toute sa vie n'est que malheur ; enfance écourtée et misérable, contrainte à suivre ses soeurs sur Paris, rejetée, violée adolescente, elle se retrouve bonne auprès d'une vieille demoiselle qui sera bien la seule à éprouver un véritable attachement pour Germinie. Amoureuse d'un jeune homme qu'elle a vu grandir, elle tombera dans le déshonneur, la dépression et la ruine.

C'est un texte qui ressemblera à du Balzac, dans sa façon de décrire les personnages, les lieux et le drame en crescendo. L'écriture est précise, enrichie d'une foultitude de détails qui appuient et font ressortir le côté réaliste, cruel, froid et horriblement triste de cette vie.

Le professeur de Charlotte Brontë

- Charlotte Brontë s'inspira de son expérience d'institutrice dans un «pensionnat de demoiselles» à Bruxelles (où elle étudiait le français en 1842) pour écrire son premier roman intitulé Le professeur, publié à titre posthume en 1857.

- Résumé (309 pages)

C'est l'histoire d'un jeune homme, William Crimswoth, sans titre ni fortune qui décide de tenter sa chance en Belgique, dans l'enseignement sous la recommandation de son ami Mr. Hunsden. Il devient donc professeur et progressivement amoureux d'une jeune personne...

- Ma note : 3/5

C'est une histoire qui se lit facilement mais qui n'a rien de révolutionnaire. On passera un bon moment à suivre ce jeune homme, orphelin, perdu dans ses réflexions sur son avenir. On verra son mal-être auprès de son frère si arrogant et si froid. On lui reprochera son manque d'ambition et on le verra partir d'Angleterre avec un soulagement aussi fort que le sien! La suite au pensionnat est prévisible et un peu longue dans son dénouement. Si l'histoire manque de saveur, l'écriture de Charlotte Brontë saura quand même nous conduire à la dernière ligne.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires