Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon Blog Et Moi

  • : Mel
  • Mel
  • : Blog geek, sexy et gourmand qui parle surtout de lectures fantasy, SF, romans, jeunesse, de figurines japonaises (mes coups de coeur seulement), de loisirs créatifs (coloriage, dessin...), de jeux (société, vidéo) et de recettes sucrées... Bonne visite!
  • Contact

Je Cherche

31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 08:42

♥ Celia Cumani Aintree de "Walkure Romanze" par Vertex Dwell !

Cette acquisition nous aura coûté un bras :

* la figurine elle-même : 115 euros sur amiami ;

* puis l’expédition du gros colis en SAL Parcel : 41 euros ;

* et enfin la douane : 47 euros (je crois que le pire a été de s’apercevoir que le colis n’a même pas été ouvert par la douane…).

Il est rare qu’on tape dans les 200 euros la fig. mais cela peut arriver

Ceci dit, cela faisait longtemps que j’attendais une belle version de Celia Cumani en armure, depuis le garage kit de fin 2010 (en lien ci-dessous) en fait et je ne suis pas déçue.

- Cependant, il y en a pour son argent. La figurine est magnifique et peut se décliner sous plusieurs versions ; de son armure complète avec heaume, cape, jupe et lance au buste dénudé sans sa jupe. Je préfère la version sans heaume et lance, mais avec armure, cape et jupette. J’aime particulièrement le trio des couleurs : ce bleu roi sur fond blanc et le gris acier de l’armure

- Par contre, j’ai passé beaucoup de temps à clipper son armure, autant pour la jupe c’est assez simple, pour l’armure c’est une autre affaire! La cape est très lourde ainsi que la lance du fait de sa longueur. Mais les deux appuis fournis ne sont pas assez hauts pour les maintenir (?!) Le socle est quand même assez large pour assurer un équilibre à l’ensemble.

 

Person of interest - Saison 3 (23 épisodes)

- Résumé

La Machine, introuvable, continue quand même de donner des numéros à Harold et John, maintenant aidés par l'ex-agent du gouvernement Sameen Shaw. Toujours renseignée par Fusco et le lieutenant Joss Carter, qui garde en secret enfermé Elias, l'équipe essaye toujours de sauver les innocents et d'arrêter les criminels. Alors que Root, internée en hôpital psychiatrique, reste en contact avec la Machine, le gouvernement, Decima Technologies, le « HR » ou encore un groupe défendant le droit à la vie privée se faisant appeler « Vigilance » essayent de contrecarrer leur mission.

 

- Ma note : 5/5 – 3/5 pour les épisodes mous

Oui je sais, je suis difficile car il y a quand même quelques épisodes que j’appelle mous, parce qu’il ne se passe vraiment rien d’intéressant et qu’on pourrait encore visionner à n’importe quel moment de la série. On les a même regardé en accéléré...

Ceci dit, les épisodes où il se passe quelque chose sont géniaux. Cette série séduit par son originalité et son côté SF, on se met vraiment à leur place et on se pose des questions sur la société et la surveillance des gens pour leur sécurité, face aux terroristes ou à des gens mal intentionnés.

Elle nous convainc grâce au jeu époustouflant des acteurs, tout à fait crédibles et charismatiques, bon d’accord, surtout Jim Caviezel.

Je conseille vivement cette série et il me tarde la suite pour ne rien vous cacher

 

Chappie

Film de Neill Blomkamp (District 9) de mars 2015, avec notamment Shalto Copley (Chappie), Dev Patel (Deon), Hugh Jackman (Vincent), Sigourney Weaver (Michelle Bradley).

- Résumé

Dans un futur proche, la population, opprimée par une police entièrement robotisée, commence à se rebeller. Chappie, l’un de ces droïdes policiers, est kidnappé. Reprogrammé, il devient le premier robot capable de penser et ressentir par lui-même. Mais des forces puissantes, destructrices, considèrent Chappie comme un danger pour l’humanité et l’ordre établi. Elles vont tout faire pour maintenir le statu quo et s’assurer qu’il soit le premier, et le dernier, de son espèce.

 

- Mon avis : 5/5 Coup de ♥

J’aime beaucoup ce film.

Déjà, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et j’ai adoré l’humour premier qui s’en dégage. Pourtant, il est vrai que les acteurs ne ressemblent à rien, avec leur coupe de cheveux bizarre, leur style coloré décalé et leur attitude déjantée. Hugh Jackman est délirant dans son rôle.

D’autre part, c’est un film que l’on peut voir en famille, il y a bien une scène un peu trash où un homme se fait marcher dessus par un robot et découper en deux morceaux… mais sinon, Chappie est vraiment attachant et on réalise à travers lui l’importance de l’éducation et la volonté de survie de n’importe quelle conscience.

Puis, c’est un film de SF et moi, j’adore la SF ; j’avais déjà très apprécié District 9 du même réalisateur. Le thème des créations technologiques en robotique et de l’intelligence artificielle n’est pas nouveau, il a été vu et revu. Cependant, il fonctionne toujours très bien et on se laisse porter étrangement aux sentiments, on se prend d’affection pour Chappie, son créateur et ce couple de voyous.

Partager cet article

Repost 0

commentaires