Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon Blog Et Moi

  • : Mel
  • Mel
  • : Blog geek, sexy et gourmand qui parle surtout de lectures fantasy, SF, romans, jeunesse, de figurines japonaises (mes coups de coeur seulement), de loisirs créatifs (coloriage, dessin...), de jeux (société, vidéo) et de recettes sucrées... Bonne visite!
  • Contact

Je Cherche

22 août 2016 1 22 /08 /août /2016 12:58
Une page d'amour

Huitième tome de la série Les Rougon-Macquart d’Émile Zola (1879).

 

- Résumé (400 pages environ)

Ce tome nous fait faire la connaissance d'Hélène, issue de la famille Mouret, le chapelier marié à Ursule Macquart et dont nous connaissons le frère Silvère (premier tome) et François (quatrième tome). A 17 ans, elle se marie avec Grandjean qui lui donne une fille, Jeanne, malheureusement d'une santé fragile et qui fait souvent des "crises". La famille monte à Paris où Grandjean meurt dès leur arrivée. Lors d'une crise que fait sa fille, Hélène rencontre le docteur Deberle, dont elle tombe amoureuse. La maladie de Jeanne s'agrave, marquée de l'éloignement affectif de sa mère pour un autre qu'elle.

 

- Mon avis : 4/5

Dans ce tome, on va retrouver un peu de cette passion amoureuse de l'abbé Mouret pour Albine, à travers celle d'Hélène et d'Henri, mais non plus dans les jardins de la campagne mais de Paris. D'ailleurs, l'auteur décrit souvent la ville et ses changements d'ambiance selon l'heure de la journée ou du temps. On y trouve surtout une description détaillée des troubles psychologiques de Jeanne, en proie à cette jalousie féroce, ne voulant pas partager sa maman avec qui que ce soit. Ce personnage mêle les troubles mentaux d'Adélaïde Fouque (son arrière grand-mère) et la faiblesse physique d'Ursule, sa grand-mère, morte de phtisie.

Une lecture rapide et agréable

 

L'arbre généalogique de ce huitième tome :

Une page d'amour

Partager cet article

Repost 0

commentaires