Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon Blog Et Moi

  • : Mel
  • Mel
  • : Blog geek, sexy et gourmand qui parle surtout de lectures fantasy, SF, romans, jeunesse, de figurines japonaises (mes coups de coeur seulement), de loisirs créatifs (coloriage, dessin...), de jeux (société, vidéo) et de recettes sucrées... Bonne visite!
  • Contact

Je Cherche

5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 08:32

Cobra, The Space Pirate est à la base le manga écrit et dessiné par Buichi Terasawa, publié en France en 1998 par les éditions Dynamic en 20 volumes. Réédité en 2006 par Taifu Comics, en plus petit et moins cher mais toujours en 20 volumes (4 coffrets de 5 tomes pas forcément trouvables) ou en édition Originale de Luxe (apparemment non suivie) ou encore en version couleur (disponible, 14 tomes + Rugball, édition spéciale).

 

cobra--2-.jpg

 

cobra--3-.jpg

 

cobra--4-.jpg

 

♥ Buichi Terasawa étant un fan de l’acteur français Jean-Paul Belmondo, il s’est inspiré de lui pour créer son personnage Cobra. On le retrouve physiquement mais aussi dans ses traits de caractère : charmeur, intrépide, prêt à tout pour une jolie fille, comique, grande gueule et… trop fort !

 

♦ Le résumé du manga :

Johnson, simple employé de bureau, ne rêve que d’aventures. Un jour, il se rend chez la société Dream Corp., qui vend des songes, et demande un rêve d’aventure artificielle. Il rêve alors qu’il est Cobra, un aventurier légendaire disparu depuis plusieurs années et qui porte le psychogun à la place de son bras gauche (ou rayon Delta) une arme surpuissante. Revenu dans la réalité, il s’aperçoit que ce n’est pas un simple rêve et va devoir faire face à son identité oubliée.

 

Le coffret acheté réunit tous les épisodes de la série (31 en tout) sur 7 dvd et le film sur 1 dvd pour 19.90 euros.

 

cobra-copie-1.jpg

 

La série est fun, 31 épisodes de 24 minutes, diffusée la première fois en France au début de l’année 1985 (Cabou Cadin de Canal+).

 

Le film de 1982 d’Osamu Dezaki est assez décevant. Il reprend l’histoire des 3 sœurs Royal Jane – Catherine et Dominique (la saga de l’arme absolue) amenées à ne faire qu’une seule personne : la Reine de la planète Myras. Il fait intervenir le méchant Lord Necron (Crystal boy dans le manga ou l’Homme de verre dans la série) qui  a capturé et contrôle mentalement Catherine pour provoquer la collision de Myras avec une autre planète (pas vraiment de sens si ce n’est la destruction et la mort – « Ah ah ah ! » - gros rire de méchant). Enfin, Cobra semble être porté par l’histoire plutôt que de la maîtriser (comme en amour apparemment), il est sauvé par l’amour que lui porte Jane qui est tuée par sa sœur Catherine. A la fin (mais c’est suuuuuper long et chiant), Dominique est tuée par un arc de Lord Nécron que Cobra récupère alors pour s’en débarrasser et réussit à libérer Catherine se son contrôle mental. Mais (non sens absolu du retournement de situation) celle-ci s’autodétruit avec sa planète Myras.

En gros ce film est une perte de temps car trop long et sans logique, on a bien aimé les dessins, la musique (un peu reggae, parfois un peu techno), Cobra bien sûr et voilà :o)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires