Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon Blog Et Moi

  • : Mel
  • Mel
  • : Blog geek, sexy et gourmand qui parle surtout de lectures fantasy, SF, romans, jeunesse, de figurines japonaises (mes coups de coeur seulement), de loisirs créatifs (coloriage, dessin...), de jeux (société, vidéo) et de recettes sucrées... Bonne visite!
  • Contact

Je Cherche

9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 18:12
La Route

♥ La Route est un roman poignant et marquant de Cormac McCarthy, paru chez Points en poche pour 6.55 euros. Adapté au cinéma (couverture) par John Hilcoat avec Viggo Mortensen (Aragorn ^^) et Kodi Smith-McPhee.

 

"Ils sont deux. L’homme et le petit. Ils marchent sur la route, la peur au ventre. Ils marchent vers le sud, la côte. Ils ne peuvent s’arrêter trop longtemps, les autres sont à l’affût et sont tout sauf bienveillants.

Un futur post-apocalyptique d’une noirceur étouffante, l’histoire d’un père et d’un fils, îlot d’humanité dans un monde dévasté. Voilà ce qu’est La Route. Villes de ruines, carcasses de voitures brûlées, ossements épars, champs couverts de poussière. Un homme, vidé, s’accroche à la vie car sans lui le petit serait condamné, un enfant né après une catastrophe dont on ne connaîtra que les conséquences, pour qui le passé n’existe pas, qui n’a connu que ce monde calciné et les rares hommes qu’ils rencontrent, les méchants, débris d’humanité, d’une nouvelle humanité de barbarie.

Un style sec, direct, toujours prenant. La Route est un roman bouleversant, histoire d’un dernier espoir et d’une terre livrée à la désolation."

 

Roman très fort : à lire absolument ! L’écriture est simple, épurée, originale et ne présente que peu de détails tout comme les bribes de conversation entre les deux personnages. Le père et le fils, personnes très attachantes, dont on ne connaît ni l’âge ni les noms (s’en rappellent-ils seulement eux-mêmes ?). C’est un récit qui vous fera pleurer vers la fin, triste mais beau et qui a une fin qui me convient.

♥ Dans un monde post-apocalypse, c’est peut-être un des rares bouquins de SF réaliste c'est-à-dire fidèle à la nature de l’Homme s’il devait survivre : l’Homme barbare, égoïste, opportuniste voire cannibale. Une belle réflexion sur l’espoir, sur la vie et la société. Un livre qui vous met la tête à l’envers et qui vous place dans la position de ces deux êtres, le père et le fils. Qu’aurais-je fait à leur place ? La question que l’on se pose tout le long de l’aventure…

Partager cet article

Repost 0
Published by Mel - dans Lectures
commenter cet article

commentaires