Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mon Blog Et Moi

  • : Mel
  • Mel
  • : Blog geek, sexy et gourmand qui parle surtout de lectures fantasy, SF, romans, jeunesse, de figurines japonaises (mes coups de coeur seulement), de loisirs créatifs (coloriage, dessin...), de jeux (société, vidéo) et de recettes sucrées... Bonne visite!
  • Contact

Je Cherche

25 mai 2017 4 25 /05 /mai /2017 19:56
Germinal d'Emile Zola - 608 pages - éditions Le livre de poche - 4 euros

Germinal d'Emile Zola - 608 pages - éditions Le livre de poche - 4 euros

Voici, dans la France moderne et industrielle, les " Misérables " de Zola. Ce roman des mineurs, c'est aussi l'Enfer, dans un monde dantesque, où l'on " voyage au bout de la nuit ". Mais à la fin du prodigieux itinéraire au centre de la terre, du fond du souterrain où il a vécu si longtemps écrasé, l'Homme enfin se redresse et surgit dans une révolte pleine d'espoirs.
C'est la plus belle et la plus grande œuvre de Zola, le poème de la fraternité dans la misère, et le roman de la condition humaine.

🗻 Germinal, treizième tome de la série des Rougon-Macquart de Zola, met en scène Etienne Lantier, le deuxième fils de Gervaise Macquart, après Claude. Ce sont les enfants qu'elle a eu avec Auguste Lantier, ce dernier les abandonne au début de ses aventures dans l'Assommoir.

💣 De Germinal, j'en avais le souvenir d'un livre chiant et d'un film qui ne m'avait pas plu avec Renaud... Belle erreur car c'est un très beau roman mais bien triste. Bourré de réalisme, d'injustices (toujours d'actualité) et de misère humaine (hélas aussi), on plonge avec Etienne dans l'enfer des souterrains, l'amour d'une famille (les Maheu) puis l'euphorie de la révolte et enfin une telle famine, que la mort est souhaitée comme une libération 😭

Germinal
Repost 0
12 avril 2017 3 12 /04 /avril /2017 13:08
La joie de vivre d'Emile Zola - 508 pages dans cette édition Le Livre de Poche de juin 2005

La joie de vivre d'Emile Zola - 508 pages dans cette édition Le Livre de Poche de juin 2005

Près d’Arromanches, dans la maison du bord de mer où ils se sont retirés après avoir cédé leur commerce de bois, les Chanteau ont recueilli Pauline, leur petite cousine de dix ans qui vient de perdre son père. Sa présence est d’abord un surcroît de bonheur dans le foyer puis, autour de l’enfant qui grandit, les crises de goutte paralysent peu à peu l’oncle Chanteau, la santé mentale de son fils Lazare se dégrade, l’héritage de Pauline fond dans les mains de ses tuteurs, et le village lui-même est rongé par la mer.

🌊 La joie de vivre est le douzième tome des Rougon-Macquart de Zola. L'histoire est celle de Pauline, fille unique de Lisa Macquart (première fille d'Antoine) qui tenait avec son mari Quenu une charcuterie dans Paris.

A la mort de ses parents, Pauline âgée d'une dizaine d'années, est recueillie et grandit auprès de la famille Chanteau, des cousins de son père, à Bonneville, près d'Arromanches. Elle tombe amoureuse de son cousin Lazare, de neuf ans son ainé.

Malgré la joie de vivre de Pauline, la vie à Bonneville est d'une tristesse poussée à l'extrême. Le père Chanteau est atteint de la goutte (excès d'acide urique dans le sang causant des rhumatismes des articulations) et ses crises que rien ne soulage, ponctuent de douleur la vie de la famille. La mère Chanteau dilapide la fortune initiale de Pauline. Lazare est atteint de troubles bipolaires, menant des projets de grande ampleur par moment et sombrant dans sa peur de la mort et l'ennui par d'autres... La mer finit d'achever les villageois en défonçant leurs habitations. Cela continue tout le long du roman jusqu'à la fin.

📖 C'est un beau livre mais très dur et très triste, du Zola assurément.

La joie de vivre
Repost 0
18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 07:28
Alaska aux éditions la Völva 2016 - 144 pages avec illustrations - 13 euros

Alaska aux éditions la Völva 2016 - 144 pages avec illustrations - 13 euros

📘 Ce livre m'a marqué, je l'ai lu deux fois, je le trouve extrêmement beau et humain. C'est le genre de roman qui nous fait réfléchir sur la réalité de notre quotidien, dans notre société menée par l'argent et sur ce que nous sommes au sein de celle-ci. Peut-on nous en affranchir et vivre libre sans contraintes? A-t-on le droit de se laisser porter par l'amour et devenir ce que nous voulons être?

La romance entre Léa et Nata est belle et passionnée, un vrai chef-d'œuvre d'écriture à lire et à relire sans modération 😍

Il est des êtres dont c'est le destin de se rencontrer, quoiqu'ils fassent, où qu'ils aillent, un jour ils se voient et leurs vies s'embrasent.

Repost 0
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 09:00
Au bonheur des dames - 544 pages dans cette édition au Livre de poche

Au bonheur des dames - 544 pages dans cette édition au Livre de poche

😊 Au Bonheur des dames de Zola est le onzième tome de sa série Les Rougon-Macquart et fait partie de mes préférés, avec l'Assommoir et la faute de l'Abbé Mouret pour l'instant.

Octave Mouret affole les femmes de désir. Son grand magasin parisien, Au Bonheur des Dames, est un paradis pour les sens. Les tissus s’amoncellent, éblouissants, délicats. Tout ce qu’une femme peut acheter en 1883, Octave Mouret le vend, avec des techniques révolutionnaires. Le succès est immense. Mais ce bazar est une catastrophe pour le quartier, les petits commerces meurent, les spéculations immobilières se multiplient. Et le personnel connaît une vie d’enfer. Denise échoue de Valognes dans cette fournaise, démunie mais tenace.

Le livre reprend le personnage d'Octave Mouret, présenté dans Pot-Bouille. Mais l'accent est mis sur la femme et particulièrement Denise arrivant de Valognes, "petite mère" de ses deux frères. Tout juste orphelins suite à la mort du père, ils arrivent à la capitale chez leur oncle Baudu, qui tient avec sa femme, sa fille et son futur gendre, un petit commerce de linges.

Mais rien ne va dans le quartier car le commerce se modernise et le Bonheur des Dames, dirigé par Octave Mouret prend de plus en plus d'ampleur, tuant à petit feu les petites boutiques, par sa diversité de produits, ses prix bas, ses promos alléchantes qui savent séduire les femmes.

Les femmes sont consommatrices, même quand elles n'ont besoin de rien et ainsi va la vie dans ce Paris de fin de 19ème siècle...

J'ai mis quelques heures à le lire, certes certains passages descriptifs sont longs et infinis mais la romance entre Denise et Mouret est si belle ❤️

Au Bonheur des Dames
Repost 0
11 mars 2017 6 11 /03 /mars /2017 08:40

🎀 Alors par où commencer? Déjà, j'ai lu ou plutôt dévoré le tome 11 de la série des Rougon-Macquart de Zola à savoir Le Bonheur des Dames. Je l'avais déjà lu adolescente et j'en gardais un super moment de lecture sans me rappeler seulement l'histoire! C'est bizarre la mémoire... J'en ferai un article tout bientôt!

✍️ Du coup je lis un autre roman. C'est l'auteur Frédéric Ghiglione qui m'a contacté sur ma page facebook du blog, et m'a présenté son premier roman : Alaska. Le livre coûte 13 euros et les frais d'envoi s'élèvent à 3 euros. Il me l'a expédié super rapidement et m'en a fait une magnifique dédicace. En voici la page facebook Alaska pour ceux qui comme moi sont intéressés.

http://editions-lavolva.com/produit/alaska/

http://editions-lavolva.com/produit/alaska/

🎮 Sinon, je joue et je me régale à Final Fantasy XV sur PS4. Je n'avance pas beaucoup l'histoire, tellement il y a à faire, dans les quêtes secondaires et les missions de chasseurs. J'adore pêcher, aucun gros poisson ne me résiste! Je suis à 10 dans les aptitudes de chacun mais il y a de la marge dans l'acquisition des compétences puisque certaines d'entre elles ont un coût de 999 PC! Bref, j'ai encore des heures de jeu devant moi et cela m'enchante! Mon préféré, c'est Gladiolus... regardez-moi ce regard!

Quoi de neuf ? #35

Le reste de mon temps se partage entre :

🖌 la peinture de petites figurines pour l'armée Everblight de Gabi qu'il a eu pour Noël dont le starter Everblight Battlegroup Box, pour Hordes MK3. J'ai fini les trois situées au centre et je commence celle de gauche. Le truc volant à droite est immense! Si vous êtes gentils, je les prendrai en photo pour vous montrer mon talent lol

🏃‍ le sport que je pratique en salle près de chez moi depuis 8 mois maintenant, et mon job qui consiste à faire des cours nouveaux cette année suite à la réforme du collège aux 6èmes, 4èmes et 3èmes...

Voilà aussi pourquoi je n'ai pas le temps de faire beaucoup d'articles cette année 😩

Le starter Everblight Battlegroup Box, pour Hordes MK3

Le starter Everblight Battlegroup Box, pour Hordes MK3

Repost 0
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 20:57
Pot-Bouille

Pot-Bouille est le dixième tome de la série des Rougon-Macquart 😋

Résumé (510 pages)

Octave Mouret, aîné des enfants, Serge et Désirée, de Marthe et François Mouret, arrive à Paris, où il compte faire fortune. Il emménage rue de Choiseul, dans un bel immeuble bourgeois. Il trouve du travail dans une boutique de mode. Témoin des multiples intrigues que la maison cache, Octave entend bien, lui aussi, profiter de la beauté de ces parisiennes et réussir grâce à ses liaisons. Il essaie, successivement, avec plus ou moins de succès, de séduire différentes femmes de la maison, en même temps que la patronne de la boutique Mme Hédouin. À travers ses yeux, se découvre l'hypocrisie de la bourgeoisie. L'immeuble est comme "la marmite où mijotent les pourritures de la famille et les relâchements de la morale". Une dot promise et non payée, un détournement d'héritage, des adultères, rien n'est épargné au regard naïf puis désabusé d'Octave, qui y perdra ses illusions.

Mon avis 😒

Je n'ai pas du tout accroché à ce tome de la série. J'ai fait une pause de plusieurs mois avant de l'achever, où j'ai lu d'autres livres. Je m'y suis ennuyée car il ne se passe pas grand chose d'intéressant. Cela tourne autour d'Octave, ses débuts à Paris en tant que vendeur et les relations établies dans son immeuble où la pauvreté côtoie la bourgeoisie. Par contre, j'ai adoré certaines scènes très fortes comme l'accouchement discret de la pauvre Adèle à la fin du roman, les disputes et conversations très crues des filles employées par les familles bourgeoises...

Pot-Bouille
Repost 0
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 13:58
Aqua™ - éditions folio SF - octobre 2015 - 956 pages - 11,10 euros

Aqua™ - éditions folio SF - octobre 2015 - 956 pages - 11,10 euros

2030. Alors qu'en Europe des dizaines de milliers de personnes meurent noyées sous les flots lâchés par une digue qu'un groupuscule terroriste a fait sauter aux Pays-Bas, en Afrique, la pénurie d'eau décime les populations. L'eau, enjeu de toutes les convoitises. L'eau, qui existerait en grande quantité à deux cent cinquante mètres de profondeur au cœur du Burkina Faso, peut-être le plus pauvre des pays les plus pauvres. L'eau, qu'Anthony Fuller, patron d'un consortium américain, va tenter de s'approprier au mépris de toutes les lois internationales.

💧 Aqua™ de Ligny, c'est un pavé de près de 1000 pages, un poche qu'on a du mal à tenir les 150 premières pages tellement il est volumineux! C'est le premier volet de sa trilogie d'apocalypse climatique. Je l'ai lu après Exodes mais l'ordre de lecture n'a pas vraiment d'importance, car ce ne sont pas les mêmes personnages, les mêmes préoccupations ni les mêmes stades de dégradation de la vie humaine terrestre.

🌍 Avec Aqua™ on se trouve en 2030, les catastrophes planétaires sont d'origine terroristes ou naturelles comme la pénurie d'eau au Burkina Faso. Des milliers de personnes se trouvent noyées ou condamnées à une mort par déshydratation et les avancées technologiques hors de prix ne sont disponibles que pour les gros riches, bien à l'abri dans leur ville sous enclave... Je trouve la première de couverture en totale adéquation avec l'ambiance terrible de sécheresse mortelle.

🌸 C'est donc déjà un combat, une lutte acharnée pour la survie, avec un peu plus d'espoir que dans Exodes et une touche de fantastique et de surnaturel que j'ai fortement appréciée.

Repost 0
22 janvier 2017 7 22 /01 /janvier /2017 09:43
La fenêtre de Dieu - Version Livre par The Book Edition format : 14,8 x 21cm, 355 pages, 19,12 euros - Version Kindle Amazon ebook : 2,99 euros

La fenêtre de Dieu - Version Livre par The Book Edition format : 14,8 x 21cm, 355 pages, 19,12 euros - Version Kindle Amazon ebook : 2,99 euros

De l'autre côté de l'Atlantique, à Chicago, une femme meurt dans l'incendie de son appartement.

Deux ans plus tard, le 31 Juillet 1979, rue de Tolbiac, en plein Paris, un nouveau-né est abandonné dans un kiosque à Journaux. Alors qu'il chiait sur Le Monde et pissait sur L'humanité, un couple le trouva et l'adopta.
Il fut appelé : Tolbiac Juillet.
Adulte, Tolbiac devient magicien. Ne lui demandez jamais de tour avec des colombes, il les déteste. Quant à son lapin, il n'en a plus. Il l'a bouffé la veille. Mais Tolbiac n’est pas seulement doué pour la prestidigitation, il est aussi un pickpocket de génie.
Sa vie bascule tandis qu'il fume une cigarette dans les toilettes d'une piscine. Il n'en sortira jamais.
Aspiré par la cuvette. Oui, aspiré !
L'impensable se produit alors. Dans le monde où il émerge, Tolbiac découvre la vie qu’il aurait eue s’il n’avait pas été abandonné.

Cédric Blondelot - Auteur

🚽 Bon déjà, il ne faut pas se fier à la couverture qui semble nous dire "livre qui se lit aux chiottes à toute petite cuvette, occupé par un individu aux cheveux en pétard, la clope au bec avec un blouson de cuir sur le dos et aux jambes de crapaud"... moi j'ai tout de suite pensé "La couverture est à chier" avec le jeu de mots, c'était cocasse. Désolée donc à Yolenn Farges qui est à l'origine de cette première de couverture et qui, pour moi, est la seule note négative au bouquin. Ouais.

J'aurais davantage apprécié une couverture dans ce style, mais bon :

La fenêtre de Dieu de Cédric Blondelot

💛 La fenêtre de Dieu est un super roman. J'ai adoré tout du long. J'ai un peu galéré quand j'étais fatiguée après mes longues journées devant mes classes de 4èmes à 30 élèves, car le style et la tournure des phrases sont parfois ambigus, si originaux mais ponctués d'humour (que j'adore certes).

J'ai relu certains passages trop alambiqués, genre on se met soudain dans l'esprit d'une vache en quête de liberté, je me suis demandé plusieurs fois où l'auteur voulait en venir 🙄

Il faut attendre une cinquantaine de pages avant de rencontrer le personnage principal nommé Tolbiac Juillet et ce n'est que quand il passe par la cuvette que l'on est, nous aussi, totalement happé par son histoire, ses origines. On adorait déjà Tolbiac dans sa première vie, on l'aime dans sa seconde peau et à la fin on ne peut plus s'en passer. Non, je ne vous en dirais pas plus!

Perso, je trouve qu'à 2,99 euros, on peut s'acheter tout de suite la version ebook et se mettre à dévorer cette petite merveille sur son Kindle.

Donc voilà, maintenant j'attends la suite très cher Cédric 😍 tu as les cartes en main...

Repost 0
18 janvier 2017 3 18 /01 /janvier /2017 15:43
Exodes de Jean-Marc Ligny - Editions Folio - Poche de 9,80 euros de 672 pages d'octobre 2016

Exodes de Jean-Marc Ligny - Editions Folio - Poche de 9,80 euros de 672 pages d'octobre 2016

Le réchauffement climatique n’est plus un mythe : partout, sur terre, l’eau manque, la température est à peine supportable dès le lever du soleil, la végétation a muté et se révèle dangereuse pour l’homme. Quant à la faune… Elle est quasiment inexistante, entraînant des famines et des guerres ravageuses. Certains, les Mangemorts, ont choisi une solution extrême et se nourrissent de leurs semblables. Mais sont-ils toujours humains? L’humanité pourra-t-elle, d’ailleurs, survivre encore longtemps? Peut-être la réponse se trouve-t-elle dans les enclaves, ces rares villes sous dôme protégées du monde extérieur? Beaucoup souhaitent y entrer, mais leur accès est réservé aux plus méritants. Autrement dit, aux plus riches.

Folio

🌎 Après le succès d’Aqua™, Jean-Marc Ligny poursuit son exploration d’un futur aussi effrayant que réaliste. Cet impressionnant thriller d’anticipation, aux préoccupations écologiques salutaires, a été récompensé par le prix Utopiales européen en 2013.

Exodes est en poche depuis fin 2016, aux éditions Folio. C'est un beau pavé de presque 700 pages. C'est un roman comme je les aime, c'est à dire de la science-fiction réaliste dans un monde d'apocalypse, sur sa fin véritable.

☀️ Les survivants à ce cataclysme climatique ne perdent jamais espoir, jusqu'à leurs dernières minutes de vie, se raccrochent tant bien que mal à ce(ux) qu'il leur reste. C'est émouvant et triste de réalisme de suivre ces personnes amenées à faire des choses les plus horribles qui soient pour survivre. Mais j'ai adoré du début à la fin, parce que c'est détaillé, que ça tient la route, c'est crédible. Merci à cet auteur formidable!

Je viens de réaliser que Exodes avec Aqua™ et Semences, s'inscrit au milieu d'une trilogie climatique. Woaw, je vais vite passer une petite commande 😆

Exodes de Jean-Marc Ligny
Repost 0
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 08:21
Tome 1 : La vie suspendue - Poche de 8,50 euros - 400 pages - janvier 2010 - éditions Folio Junior

Tome 1 : La vie suspendue - Poche de 8,50 euros - 400 pages - janvier 2010 - éditions Folio Junior

Courant parmi les branches, épuisé, les pieds en sang, Tobie fuit, traqué par les siens... Tobie Lolness ne mesure pas plus d'un millimètre et demi. Son peuple habite le grand chêne depuis la nuit des temps. Parce que son père a refusé de livrer le secret d'une invention révolutionnaire, sa famille a été exilée, emprisonnée. Seul Tobie a pu s'échapper. Mais pour combien de temps ?

Tome 2 : Les yeux d'Elisha - Poche de 8,50 euros - 432 pages - septembre 2010 - éditions Folio Junior

Tome 2 : Les yeux d'Elisha - Poche de 8,50 euros - 432 pages - septembre 2010 - éditions Folio Junior

Le grand chêne où vivent Tobie et les siens est blessé à mort. Les mousses et les lichens ont envahi ses branches. Léo Blue règne en tyran sur les Cimes et retient Elisha prisonnière. Les habitants se terrent. Les Pelés sont chassés sans pitié. Dans la clandestinité, Tobie se bat, et il n'est pas le seul. Au plus dur de l'hiver, la résistance prend corps. Parviendra-t-il à sauver son monde fragile ? Retrouvera-t-il Elisha ?

🍂 Tobie Lolness, c'est deux tomes d'environ 400 pages chacun, aux éditions Folio Junior poches depuis 2010.

C'est une lecture qui se dit jeunesse, cependant Gabriel n'a pas accroché, alors que moi oui... Il faut dire que la lecture offre plusieurs aspects dont les plus compliqués à appréhender sont certainement ceux qui touchent à la société, à l'accès au pouvoir et aux richesses.

🌳 Parce que même si Tobie Lolness est un tout petit être de moins de 2mm qui vit dans un arbre avec d'autres de son espèce, il n'en reste pas moins un humain qui doit se nourrir, dormir et qui ressent toutes sortes d'émotions liées à la solitude, la trahison, l'amour, l'amitié etc.

Il lui arrive beaucoup de choses à ce petit bonhomme et ses aventures se lisent avec un plaisir évident. J'aime le style de cet auteur, son humour et ses jeux de mots, je pense que ce ne sera pas ma dernière lecture de Timothée de Fombelle, dont voici la fiche auteur sur Amazon.

Repost 0